Maisonsecologiques

Se préparer à la rénovation énergétique en copropriété

Si vous êtes copropriétaire d’un logement à rénover, vous devez prévoir un minimum de préparation afin de réaliser les travaux de rénovation sous les meilleurs auspices. Par exemple, vous devez prévoir la création d’un fonds de réserve travaux, le diagnostic technique global et la réalisation de travaux d’isolation thermique obligatoires.

Le fonds de réserve travaux

La création d’un fonds de réserve travaux pour les copropriétés de plus de 5 ans est obligatoire depuis 2017. Il permet de prévoir le financement des travaux qui ne font pas partie du budget de la copropriété et s’obtient par le biais de la cotisation annuelle des copropriétaires. Les fonds obtenus seront alors injectés dans un compte spécial ouvert par le syndic.

Le diagnostic technique global ou DTG

C’est un diagnostic spécialement dédié aux immeubles en copropriété. Ce diagnostic porte sur l’état général du bâti. Il est obligatoire pour les immeubles qui sont jugés insalubres : c’est au syndic de propriété de programmer ce diagnostic et ce, après que les copropriétaires aient voté sur les conditions de réalisation y afférentes.

Le DTG est aussi obligatoire dès lors qu’un immeuble individuel a été agrandi puis fractionné en plusieurs appartements indépendants. Il s’agit en effet d’un logement en copropriété.

C’est un diagnostiqueur agréé qui réalise ce diagnostic. Le rapport délivré doit détailler l’état des parties communes et des équipements en commun, le rapport de diagnostic de performance énergétique ainsi que les mesures correctives à mettre en place et les coûts y afférents.

Quels travaux sont obligatoires ?

L’isolation thermique est un passage obligé, quelles que soient les rénovations réalisées (par exemple ravalement de façade, étanchéité de toiture ou autres gros travaux tels l’extension et le réaménagement). Un nouveau décret s’y rapportant a en effet été publié en 2018 sur la nature des travaux embarqués en cas de rénovation, dont l’isolation thermique, qu’elle soit une ITI ou une ITE.

Pour alléger le coût de ces travaux, renseignez-vous sur les aides, par exemple la prime d'énergie en copropriété.

Les publications similaires de "Actu maison"

  1. 23 Mai 2019De quoi faut-il protéger sa piscine ?84 hits
  2. 2 Déc. 2018Toit-terrasse : avantages et inconvénients334 hits